La promotion immobilière dans l’attente

C’est la rentrée avec sa cohorte annuelle de réformes fiscales et autres loi de finances mais pour ce qui nous concerne, chez R+4 comme chez les autres acteurs du secteur de la promotion immobilière, c’est l’avenir du dispositif Pinel dont la fin est programmée pour 2017.

Pour reprendre les éléments de cet article le flou reste total pour le moment et personne ne s’est encore mouillé au gouvernement pour annoncer la continuité du dispositif, sa fin ou plus surement son aménagement.

Ce qui nous amusera (façon de parler n’est-ce pas ?) c’est que la fin de l’année c’est dans 4 mois à ce jour et que la production de l’année prochaine en logements neuf est d’ores et déjà en pré-production et en montage.C’est simple : tous les logements neufs qui sortiront l’année prochaine ont été budgétés et conçus sur la base de l’existence du Pinel. Si le dispositif disparaît c’est toute la production immédiate du secteur qui sera en péril et avec elle la santé du secteur…

Très sincèrement je doute personnellement que le dispositif disparaisse mais ce qui m’inquiète davantage c’est que je ne suis pas sur que les énarques qui nous gouvernent aient une connaissance approfondie des contraintes et des cycles de production du secteur. Flippant non ?

L’immobilier neuf

Rappelons que dans l’immobilier neuf le Pinel représente environ 70% de la vente d’un secteur gros pourvoyeur de croissance. Gageons en revanche que cela n’échappe aux yeux de nos gouvernants qui seront toujours soucieux de ces chiffres là.

On pariera plutôt sur une évolution ou une reconduction du dispositif pour gagner du temps.

Je reviendrai sur le sujet dans un autre article mais il serait peut-être temps pour le gouvernement d’accéder à une problématique que nous rencontrons de plus en plus lors du montage des opérations avec les collectivités : Le Pinel c’est bien mais ne serait-il pas possible de produire autre chose que du T2 ou du T3 en masse ? Mettre au point un dispositif basé sur les grandes surfaces ? Comment encourager le secteur de l’immobilier neuf à produire davantage de logements « familiaux »  ?

Wait and see…

R+4